Priorités de l’appel 2021-2022

Deux prix sont décernés en 2022

Les dons reçus en 2021 par la Fondation Jean Cassaigne[1] permettent de récompenser en 2022 deux organisations dont les actions sont choisies par les lycéens.

  • Le lauréat reçoit 9 000 € et un trophée.
  • L’organisation arrivée en second reçoit 3 000 €.  

[1] Fondation sous égide de la Fondation Raoul Follereau reconnue d’utilité publique

Qui peut en bénéficier ?

Des organisations françaises de solidarité internationale laïques ou confessionnelles reconnues d’utilité publique ou d’intérêt général dont le budget annuel en 2020 a été inférieur ou égal à 3 M €.

Quelles propositions sont éligibles ?

Une action déjà engagée ou récemment terminée dans un pays du Sud qui a permis de redonner de la dignité aux populations les plus démunies. Il s’agit essentiellement des jeunes enfants, des personnes âgées, des personnes souffrant de handicap, des membres de minorités ethniques ou religieuses, des victimes de conflits, d’absence de liberté d’opinion ou de discriminations, des réfugiés, migrants ou populations déplacées, des victimes de risques sanitaires, sismiques, climatiques, des sans-abris.  Cette liste n’est pas exhaustive. Les actions qui sont seulement en projet ou qui n’ont pas encore eu de résultats évaluables ne sont pas éligibles.

Domaines thématiques

Les 4 thématiques ont été choisies par les membres du jury des lycéens pour que le Prix contribue à répondre à ceux des 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies qu’ils considèrent comme prioritaires.

  • Adaptation au changement climatique au bénéfice des populations les plus vulnérables aux dérèglements climatiques.
  • Amélioration de l’accès aux soins et à la prévention des pandémies pour les populations les plus fragiles.
  • Lutte pour la justice sociale et pour des institutions efficaces, notamment pour aider les populations spoliées de leurs droits et de leurs biens à faire face à l’adversité.
  • Amélioration de l’accès à un travail décent pour réduire la pauvreté et les inégalités et permettre une alimentation saine.

Des propositions dans ces 4 thématiques sont éligibles. Cette année, les lycéens souhaiteraient remettre l’une au moins des deux récompenses à une organisation présentant une proposition dans le domaine du changement climatique. Ceci est conditionné à la présence d’une au moins d’entre elles parmi celles qui seront présélectionnées sur la base des avis du comité d’experts.

Populations concernées

Le prix récompense des actions déjà engagées ou récemment terminées dans un pays du Sud qui ont permis de redonner de la dignité aux populations les plus démunies. Il s’agit de :

  • Membres de minorités ethniques ou religieuses opprimées
  • Jeunes enfants et personnes âgées
  • Personnes souffrant de handicap
  • Victimes de conflits, d’absence de liberté d’opinion ou de discrimination
  • Réfugiés, migrants, populations déplacées
  • Victimes de risques sanitaires, sismiques, climatiques
  • Sans abris
  • etc.

Zones géographiques

Les actions doivent avoir été entreprises dans un pays du Sud à faible revenu ou à revenu intermédiaire inférieur selon le classement de la Banque Mondiale consulté en décembre 2021. L’Inde et l’Egypte, déjà distinguées par le Prix en 2020 et 2021, et certains pays où les conditions de mise en œuvre de la solidarité internationale ne sont pas réunies, ne figurent pas dans cette liste.

Les 75 pays éligibles sont les suivants :

Afrique Sub-SaharienneAngolaAfrique du Nord et
Moyen Orient
Algérie
BéninMaroc
 Burkina Faso Territoires palestiniens
 Burundi Syrie
CamerounTunisie
 Cap Vert  
 République Centrafrique  
 ComoresAsieBengladesh
 République démo. du Congo Birmanie
 République du Congo Boutan
 Côte d’Ivoire Cambodge
 Djibouti Indonésie
 Érythrée Iran
 Ethiopie Laos
 Gambie Mongolie
 Ghana Népal
 Guinée Pakistan
 Guinée-Bissau Philippines
 Kenya Sri Lanka
 Lesotho Timor-Leste
 Libéria Vietnam
 Madagascar  
 Malawi  
 MaliAmérique latine et CaraïbeBelize
 MauritanieBolivie
 Mozambique Haïti
 Niger   Honduras
NigeriaNicaragua
 Ouganda El Salvador
 Rwanda Sao Tomé et Principe
 Sao Tome et Principe  
 SénégalOcéanieKiribati
 Sierra Leone Micronésie
 Somalie Soudan Papouasie Nouvelle Guinée
 Sud Soudan Iles Salomon
 Swaziland (Eswatini) Samoa
 Tanzanie Vanuatu
 Tchad  
 Togo  
 Zambie  
 Zimbabwe  

Le texte complet de l’appel à propositions peut être téléchargé ci-dessous :

5 commentaires sur “Priorités de l’appel 2021-2022

    1. Bonsoir. Merci de votre intérêt pour le Prix. Le Prix est destiné à récompenser une organisation française dont l’action a contribué de façon significative à améliorer les conditions de vie d’une population vulnérable au Sud, en collaboratin avec une organisation du Sud. C’est donc un partenaire française associé à vos actions qui peut postuler.
      Gilles Saint-Martin

  1. Bonjour, je voulais savoir à quelle date le concours de 2022 sera lancé s’il vous plait. Car des bénévoles du diocèse, nous voudrions profiter de la rencontre d’un partenaire que nous faisons chaque année à Carême pour participer à votre concours. Or le choix parmi nos partenaires de l’association que nous allons inviter se décide en octobre.
    Ce qui nous intéresse particulièrement est de connaitre les « priorités de l’appel de 2022 ».
    Merci de votre réponse et bel été.
    Solange Barthelemy

    1. Bonjour. Merci de votre interet pour ce Prix.Les dates seront probablement identiques a celles de 2020/21. Le jury des lyceens sera consitue en octobre/novembre et les themes choisis avec eux en novembre/decembre. L’appel sera ouvert pour deux mois fin decembre ou debut janvier

  2. Bonjour. Nous encourageons les organisations françaises a s’engager dans la solidarite internationale avec des partenaires comme vous au Sud. Elles doivent montrer que leur engagement a eu des effets benefiques sur les populations vulnérables ciblées.
    G. Saint-Martin

Répondre à Gilles2019 Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.