Comment fallait-il répondre à l’appel à propositions? Bilan des 5 éditions

Quelles sont les conditions requises pour que la proposition réponde aux attendus du Prix ?

La proposition doit démontrer que l’action engagée dans la durée a déjà abouti à des changements au profit de populations exclues ou particulièrement vulnérables dans les domaines considérés comme prioritaires. Ces changements peuvent s’inscrire dans les sphères sociales et économiques (amélioration du « vivre bien », création d’emplois ou d’activités, par exemple), politiques et juridiques (reconnaissance de droits, par exemple), environnementales ou agricoles (adoption de pratiques adaptées aux dérèglements climatiques, par exemple), éducatives, etc. Cette liste n’est pas exclusive.
Ces changements résultent obligatoirement d’un engagement commun entre une organisation française de solidarité internationale et une population bénéficiaire avec la nécessaire participation d’une organisation locale.
Un « cheminement de l’impact » ayant conduit aux changements observés aujourd’hui doit être présenté en détaillant la contribution de l’organisation qui répond à cet appel.
L’action doit se poursuivre en 2024 ou montrer que l’autonomie acquise grâce à ces changements ne justifie plus la collaboration avec l’organisation française. Dans ce cas, ce dernier point doit être documenté.

Comment postuler?

Dans un premier temps, en remplissant un formulaire qui pouvait être téléchargé. Il devait être envoyé au plus tard le vendredi 23 février 2024 par courriel à l’adresse suivante : prix.jean-cassaigne@orange.fr
Dans un deuxième temps pour les propositions qui seront présélectionnées, en préparant un message vidéo d’un(e) représentant(e) de la population concernée par cette action, qui puisse témoigner des changements apportés par cette action à la population visée grâce à l’engagement de l’organisation française.

Comment sont évaluées les réponses?

Un comité d’experts français issus du monde de la recherche, de l’enseignement supérieur et de l’ingénierie du développement international est mobilisé pour évaluer chacune des propositions reçues.

Ils sont bénévoles et s’engagent à signaler tout conflit d’intérêt qui pourrait intervenir dans le processus d’évaluation. Ils utilisent une grille d’évaluation identique. Les avis de deux experts sont sollicités pour chaque proposition éligible. Les résultats sont communiqués de façon anonyme aux postulants, à leur demande.
Le résultat des expertises permet de présélectionner environ 5 propositions considérées comme robustes, répondant aux objectifs du prix et aux priorités annuelles.
Les propositions présélectionnées sont portées à la connaissance du jury des lycéens avec les messages vidéo des bénéficiaires du Sud. Ce jury est composé de 11 volontaires de classes de seconde, première et terminale du lycée Jean Cassaigne sélectionnés en décembre 2023 en fonction de leurs motivations.

Quelles sont les 4 principales causes d’inéligibilité ou d’échec lors des 4 premières éditions?

  • La proposition ne vient pas d’une organisation française.
  • Les documents attestant que le postulant est bien reconnu comme étant d’intérêt général ou d’utilité publique ne sont pas joints au dossier.
  • L’action proposée est seulement à l’état de projet ou n’a pas encore obtenu de résultat tangible.
  • L’impact déjà obtenu n’est pas ou est mal démontré.

Quels sont les enseignements tirés des 5 premières éditions du Prix?

Téléchargez le bilan réalisé par les organisateurs du Prix en mai 2024 et présenté au comité de gestion de la Fondation Jean Cassaigne


Les responsables du projet

  • Gilles Saint-Martin, président, association Les amis de Monseigneur Cassaigne
  • Tiphaine de Chaptal, chargée de la pastorale, Groupe Scolaire Jean Cassaigne

Contact : prix.jean-cassaigne@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *